L’étrange parfum continue d’embaumer les cœurs


Un nouveau commentaire enthousiaste

« Une très belle histoire d’amour qui se laisse lire facilement. Truffée de détails et de sentiments profonds, tantôt piquants, tantôt attendrissants. Il est difficile d’interrompre la lecture de cette courte mais émouvante histoire, qui pourrait être en partie la mienne ou la vôtre. Une histoire où chacun croit se reconnaître de près ou de loin, durant sa vie. Nous confrontant avec les “carrefours” que la vie de tous les jours nous présente, les choix à faire, les directions à prendre, … la bonne ou la mauvaise, être plein de regrets, les “si j’avais au moins”…
Bravo Guy pour ce très beau petit bijou. A lire absolument en un trait lors d’une belle soirée d’été. »

Des nouvelles de « Mon fiston »


Le palmarès du Printemps des Poètes de Beynat a été publié dans le quotidien régional La Montagne.

Par ailleurs, le poème Mon Fiston a inspiré Jocelyne Szymanek, une amie poète dont les deux recueils, Chant des Toiles Tome I et Tome II, sont parus récemment chez Langle Editions ( Voir les recueils : Tome I , Tome I )

Elle m’a transmis ce texte :


PRÉSENCE

Dans l’œuvre du silence,
Bien loin des apparences
Dame Espérance et Dame persévérance
Dansent au cœur de la souffrance.

Leurs doux chants d’Amour
Nourris de l’essentiel
Sèment la résilience
Dans le germe de l’absence !

Elles invitent au retour
Elles font naître au grand jour
Une vision nouvelle.
Transforment l’illusion,
La cruelle séparation,
En rencontres fidèles des Âmes éternelles !

Au-delà des croyances,
La beauté en offrande
La forme renouvelle dans la grâce du moment
Le lien d’éternité,
La présence de l’instant.
Dans l’étincelle de joie
S’animent encore fois
Les retrouvailles inespérées !

 

Partager la beauté


« Les temps sont durs »…

Que nous le voulions ou non, que nous soyons « privilégièrement » confinés ou non, que nous soyons armés d’optimisme ou non, nous ne pouvons être insensibles à cette énorme épée de Damoclès suspendue au-dessus des têtes de nos proches, plus ou moins éloignés par la distance de connexion et au-dessus de nos propres têtes…

Les nouvelles véhiculées par les médias sont suffisamment sombres malgré la lumière du printemps revenu. C’est pourquoi, pour tenter d’apporter un peu plus de clarté en cette période sombre, Jocelyne Szymanek qui vient de publier sur Langle Editions, un recueil de poésie illustrée de sa main, intitulé « Chant des Toiles », Tome I et II, m’a demandé de publier des extraits de son ouvrage plein de beauté et de « respirations de l’âme ».

Vous trouverez ces extraits en cliquant sur les liens ci-dessous :
Extrait 1

Extrait 2

Extrait 3

De mon côté, j’ai l’élan de vous partager quelques photos prises à Langle, la veille du printemps.
J’ose espérer que cette beauté offerte par la Nature est un beau présage

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et puisque vous avez le temps de lire, pourquoi ne pas vous faire livrer un livre en le commandant en ligne. 
Voir la boutique de ce site : ici

Voir la boutique de Langle Editions : ici