Pourquoi j’ai pris la plume


C’est au bord de l’adolescence que j’ai écrit mes premières lignes : un petit journal intime dont je n’ai gardé aucune trace ni sur le papier ni dans ma mémoire.
La seule chose dont je me souviennes, c’est la honte qui m’est montée aux joues lorsqu’une de mes sœurs, l’ayant trouvé dans ma table de nuit, l’a évoqué devant ma famille…

Vers 17 ans, j’ai commencé à écrire des acrostiches.
Les premières « victimes » de ces exercices de style furent tout d’abord Patrick, mon copain de collège, et des filles que je connaissais d’assez loin toujours mais dont je tombais régulièrement amoureux.

A l’époque, j’écrivais au stylo bille dans un carnet trouvé quelque part : de vrais gribouillis ! Mon écriture n’a rien à voir avec la calligraphie !

Aujourd’hui, j’ai retranscrit et enregistré  la plupart de ces textes dans mon ordinateur et je « n’écris » plus désormais que par le biais du clavier.
Le but de ce blog est de vous donner une idée de « l’ensemble de mon œuvre » 🙂

Je me suis mis, ensuite, timidement parce que taraudé par le doute, à la vraie poésie, c’est-à-dire, des poèmes plus longs.

Entre 20 et 30 ans, j’ai commencé à écrire des parodies sur des mélodies connues que je chantais à l’occasion de fêtes de famille (mariages le plus souvent) puis plus tard dans le cadre professionnel.
Plus récemment, j’ai écrit des textes de chansons sur des musiques personnelles.

J’ai souvent eu des projets de romans.
J’en ai quelques-uns qui dorment encore dans les tiroirs numériques de mon ordinateur. Vous aurez un aperçu de ceux-ci sur ma page « Projets » en cliquant ici
Peu après l’année 2000, j’ai mené à bien un de ces projets : le roman « Fleur », rebaptisé entre-temps « L’étrange parfum des clématites ».
J’ai essayé, en vain, de l’éditer à l’époque.
Aujourd’hui, c’est chose faire grâce à la technologie moderne et l’auto-édition…
couverture (835x1024)
Vous découvrirez tous mes ouvrages édités sur la page « Boutique » cliquez ici

 

10 réflexions sur “Pourquoi j’ai pris la plume

  1. C’est ce titre « Mon chemin de plume « qui m’a accroché… écrire les émotions c’est mon violon d’Ingres… en tout cas timidement … 😀 Alors touchée par vos mots.

    J'aime

  2. c’est très beau et très touchant ce que vous écrivez, malheureusement si peu de gens pensent comme vous, aux choses vraies de la vie ;-( au plaisir de vous lire …..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s