Noyer


Contemplation.

J’ai toujours eu, depuis mon plus jeune âge, des moments contemplatifs.
Cela m’arrivait plutôt à l’adolescence.
C’est un peu plus tard que ces moments ont alterné à des périodes plus « dans l’action » !…
La sagesse nous invite à être plutôt dans « l’être » que  dans  « le faire » !

Pouvons-nous cependant nous passer de l’un comme de l’autre ?

Voici un petit poème…contemplatif, écrit ce soir sur ma terrasse.

Coule la vie

Assis à l’ombre du noyer,
ainsi passent les soirs d’été.

Je porte mon regard sur les collines,
observant la course du soleil qui décline.

Bercé par les « roucous » des tourterelles,
je plonge mon regard dans le bleu du ciel.

Mon âme intriguée suit le long voyage,
inexorable et impermanent trajet des nuages.

Ainsi coule la vie, sans cesse renouvelée,
alternant joie et mélancolie au rythme des journées.

Le temps passe-t-il ?


Petite réflexion sur notre représentation du temps.

Nous avons, dans nos sociétés occidentales, l’image d’un temps linéaire : le temps à un début, une durée et une fin.
Ainsi en va de notre vie : Naissance—>Vie—>Décès

Mais est-ce une représentation « exacte » de la réalité ?

Prenons l’image du sablier.
sablier
Les grains de sable passent (t’as misé ?), ils s’écoulent par le goulot, à l’image du temps qui passe…

Lorsque l’on fait faire un tour (mouvement circulaire, « la roue tourne ») au sablier, la sphère supérieure (qui était la sphère inférieure l’instant d’avant) est pleine.

Question : les grains qui se trouvent dans la sphère supérieure sont-ils dans le passé ?
La sphère inférieure (qui représente le futur puisque c’est l’endroit où les grains vont arriver) est vide.

Lorsque tous les grains sont passés par le goulot (=moment présent), la sphère supérieure est vide.
Le passé du sable n’existe plus !
Les grains de sable sont passés du passé au futur.

A ce moment-là, on retourne le sablier, et tout recommence…
Question : est-ce que les grains qui étaient dans le futur (sphère inférieure) retournent vers leur passé (sphère supérieure)?

Cette « démonstration » me semble une nouvelle preuve qui pourrait nous amener à revoir notre représentation du temps : le temps n’est-il pas plutôt cyclique que linéaire ?

D’ailleurs, tous les « appareils » qui ont été inventés pour marquer le temps sont ronds (cadran solaire, horloges,…)

L’amour énergie


L’amour est une énergie éternellement renouvelable