Haïkus


L’inspiration vient par haïku.

Vers la fin de l’année 2011, j’ai découvert dans un ouvrage de Christopher A. Weidner, intitulé : « Wabi Sabi, Trouver le bonheur au-delà de l’imperfection » (www.editions-tredaniel.com), la définition et les règles du haïku.
Comme la conscience du moment présent me passionne et que le haïku est un moyen de « capter » par écrit ce moment, tel un instantané littéraire, je m’y suit mis presque…instantanément !.

Ce sont des mini poèmes qui nous viennent de l’Extrême-Orient. Issus d’une sagesse séculaire, ils ont été structurés pas les Japonais.
Cette structure force l’auteur à la précision, à la concision et à l’humilité.

Depuis lors, l’inspiration me vient (par haïku) lors de promenades ou à d’autres moments privilégiés où je suis en contact avec la nature…

Pour moi, les haïkus ne sont donc pas uniquement de la poésie. C’est aussi une vision de vie, une philosophie, un art de vivre, un moyen de prendre conscience du moment présent, une manière d’être attentif à la vie qui nous entoure,….

Les règles

Le haïku est destiné à capter l’instant.
Il doit comporter 3 vers dans la forme 5 pieds-7 pieds-5 pieds

Il doit être en rapport avec les saisons et la nature.
L’auteur ne peut pas être présent
Il doit écrit au présent et donner une nouvelle vision du présent dans toute sa singularité.
Voici l’article de Wikipedia qui me semble complet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ha%C3%AFku

Quelques exemples ?

Numérique ou digital ?Les digitales à Exbomont

Des gouttes de pluie
perlent les digitales transies.
C’est beau vu d’ici !

Tableau

Trois vaches blanches
dans le val. Taches blanches
sur fond vert. Blanches.

Escarmouche

Mouche noire sur mur blanc.
Elle est là de temps en temps.
Le temps haletant.

Palette d’automne

Verts clairs, verts foncés,
rouges, jaunes et même orangés,
l’automne est arrivé.

Futur humus

Les feuilles colorées
planent vers le sol mouillé.
Matière recyclée.

Hêtre coquet

De couleurs paré,
hêtre chaque jour en beauté,
bientôt dénudé.

Un visiteur

Petit papillon
dans le grenier tourne en rond.
Une âme en prison.

Fontaine d’ Ê g bômont

L’eau coule sans faillir.
Le lait est mis à fraîchir.
Le soir va venir.

Le projet

Je suis en train de rassembler tous les haïkus écrits depuis début 2012 dans le but d’en faire un petit recueil illustré qui devrait paraître début 2013

6 réflexions sur “Haïkus

  1. Ben…je dirais que cela ne respecte pas tout à fait les règles !
    Le nombre de pieds y est mais les vers ne riment pas, cela ne parle pas vraiment de la nature et je ne « sens » pas l’instant présent…par contre, je sens bien la présence de la « souffrance » de l’auteur 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s