Noyer


Contemplation.

J’ai toujours eu, depuis mon plus jeune âge, des moments contemplatifs.
Cela m’arrivait plutôt à l’adolescence.
C’est un peu plus tard que ces moments ont alterné à des périodes plus « dans l’action » !…
La sagesse nous invite à être plutôt dans « l’être » que  dans  « le faire » !

Pouvons-nous cependant nous passer de l’un comme de l’autre ?

Voici un petit poème…contemplatif, écrit ce soir sur ma terrasse.

Coule la vie

Assis à l’ombre du noyer,
ainsi passent les soirs d’été.

Je porte mon regard sur les collines,
observant la course du soleil qui décline.

Bercé par les « roucous » des tourterelles,
je plonge mon regard dans le bleu du ciel.

Mon âme intriguée suit le long voyage,
inexorable et impermanent trajet des nuages.

Ainsi coule la vie, sans cesse renouvelée,
alternant joie et mélancolie au rythme des journées.

Nuages Danse


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qui danse dans les nuages ?

Bestiaire céleste


Parfois, en levant les yeux,
on aperçoit d’étranges choses dans les cieux.

La lumière joue avec les nuages pour créer tout un bestiaire
qui nous effraie ou nous ravit de son mystère.

Artiste inspirée, elle utilise pour nous ébahir tous les artifices, clairs-obscurs ou prismes, réalité factice.

Et même si nous allons tête baissée,
préoccupés ou dans nos réflexions immergés,
qu’elles soient futiles ou profondes,
elle sait attirer notre admiration pour nous ramener au monde.

Alors, le nez au ciel, nous retrouvons notre verticalité
qu’aveugles un instant, nous avions délaissée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous ?

Que voyez-vous ?