Le Temps nous parle


« Je n’ai pas le temps », « Le temps passe trop vite », « Je devrais prendre le temps », « Pas de temps à perdre »,…

Dans notre vie moderne, nous vivons souvent à cent à l’heure. Nous courons dans tous les sens à la recherche de …de quoi au fait ?
Ne sommes-nous pas obnubilés par ce temps qui passe, que nous trouvons trop court et qui nous entraîne vers l’issue fatale ? Cette finitude à laquelle nous nous gardons bien de penser…

Si le « Temps » pouvait nous parler, que nous dirait-il ?
Et bien, justement, j’ai un message à vous transmettre :

Je m’appelle Chronos.

Je suis grec. Alors, s’il vous plaît, prononcez Kronoss en n’oubliant pas le « s » final pour ne pas me confondre avec ces ustensiles modernes qui me mesurent avec trop de précision !

Car je suis le Temps.

Non pas celui qui passe. Je suis celui qui EST.

Je suis depuis la nuit…(c’est fou le nombre d’expressions où vous faites allusion à moi !).

Je suis apparu dans l’univers en même…au même moment que la matière.

Sans moi pas de matière. Sans matière, je n’existe pas.

Ou plutôt, je n’existe pas sous la forme que vous connaissez le plus : ma forme linéaire.

Celle qui a un début et une fin.

Qui dit matière, dit début et fin, donc temps linéaire.

On parle de l’espace-temps car l’espace et le temps sont liés mais on pourrait tout aussi bien dire « matière-temps ».

Dès qu’une chose existe, c’est-à-dire devient matière, elle entre dans mon royaume : celui du temps qui est.

Je ne passe pas. C’est le sable dans le sablier qui passe.

C’est l’évolution, le vieillissement de chaque être, chaque chose qui « passe » dès que vous l’observez.

Rien de ce qui est matière n’est immuable. Tout est permanent.

Ce n’est que depuis l’instant où vous avez voulu me mesurer (quelle folie !) que vous avez connu la peur, l’angoisse de la permanence, la peur de la finitude de ce qui est, de la fin de la vie-matière.

Je ne suis cependant pas le seul représentant du Temps.

Il en existe d’autres formes. Je vous en parlerai à une autre occasion.

A suivre…

Peut-être est-ce un sujet qui vous préoccupe ? N’hésitez pas à poser vos questions à Chronos.

Pour retrouver toutes les chroniques de Chronos, cliquez sur ce lien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.