Sketches


J’ai « commis » quelques sketches…En voici un, jamais joué, que j’avais écrit pour un travail de français de ma fille. C’est un hommage à ce grand magicien des mots et de l’absurde : Raymond Devos

Les sens interdits

L’autre soir, à la télé, il y avait une émission sur les grands humoristes français. On passait un sketch de Raymond De Vos, appelé : « Sens interdit ! »

A un certain moment, je ne sais pas ce qui m’a pris – avais-je trop abusé de mes sens ou étaient-ce mes sens qui m’abusaient ? – je me suis endormi.

Lorsque je me suis réveillé, un peu plus tard, je me trouvais dans le noir le plus complet : je ne voyais rien, je n’entendais rien, je ne sentais rien ! Je me suis pincé pour voir si je ne dormais pas : je ne sentais même plus la douleur ! Imaginez, faites travailler vos sens, imaginez un peu mon désarroi !

Soudain, à l’intérieur de mon cerveau, j’ai perçu comme une faible voix, j’avais la sensation d’une odeur d’après-rasage bon marché et l’impression de voir une forme humaine devant moi/

– Salut à toi, Extra-sensoriel !
– Bonjour, Monsieur, Monsieur ?…
– …le Gardien des sens !
– ?…
– Mettez ceci sur vos tempes !

Cela ressemblait à un casque de baladeur des années 90 dont les écouteurs se fixaient au niveau des tempes.
Je « voyais » maintenant, avec cet appareil sur la tête, beaucoup plus clairement mon interlocuteur. Je ne le voyais pas avec mes yeux mais plutôt « télépathiquement ».
C’était un homme à l’embonpoint avancé, au crâne légèrement dégarni, une mèche rebelle sur le front, le visage encadré de grosses rouflaquettes ; les sourcils constamment étonnés, bref, il était, dans un sens comme dans l’autre, le portrait tout craché de Raymond De Vos. A mon sens, c’était bien Raymond De Vos lui-même ! A moins que ce soit un clone du clown ?….

– Mais où suis-je ? En quelle année sommes-nous ?
– Nous sommes en l’an deux mille quatre-vingt-dix-neuf plus un.
– En deux mille cent, donc ?
– Tous les cents sont interdits ! dit, il effaré
– ?….
– Il es interdit de voir, d’entendre, de sentir, de goûter, e toucher,… : tous les sens sont interdits !
– Mais comment fait-on pour …. ?
– …grâce à l’électro-sensoriel qui remplace tous les sens !
Je compris qu’il me parlait (télé-anti-pathiquement) de cet appareil que j’avais sur le crâne.
J’étais tous sens dessous dessus, je sentais le sang battre à cent à l’heure dans mes veines. D’ailleurs, de veine, je n’en avais pas beaucoup ! Je n’en ai jamais beaucoup eu…

Tout à coup, en tournant légèrement le cerveau vers la gauche, comme ça, j’ai cru voir passer sasn bruit, dans mon subconscient, un bolide futuriste qui de déplaçait sans bruit.
Je demandais au gardien des sens :

– Et…à quoi roulent ces véhicules insensés ?
– à l’eau essentielle !
– Mais l’essence ?…
– …interdite !
– Quel non-sens !

Je n’en pouvais plus ! Bon  sens ! Je ne me sentais plus d’aplomb ou sans plomb ! J’ai voulu prendre la situation à contre-sens avant que lui ne la prenne à double sens. Je m’approchai, à tâtons, du policier du futur et, le saisissant aux épaules, je me suis mis à le secouer dans tous les sens, à telle point qu’il faillit perdre connaissance. Je lui criais à pleine voix (en télépathie essayez un peu !) :

– Redonnez un sens à ma vie ! Je veux retrouver mes sens ! Renvoyez-moi dans l’autre sens !

C’est à ce moment-là que j’ai repris mes sens. J’étais dans mon fauteuil devant le téléviseur qui était toujours allumé. L’émission de terminait.
Alors, sur l’écran, j’ai vu, de mes yeux vu le visage aux lèvres mauves de Raymon De Vos et j’ai entendu, de mes oreilles entendu (j’avais retrouvé tous mes sens, dont celui de la vue et de l’ouïe), sa vix traînante qui disait avec aisance (c’était un autre de ses sketches) :

– Mesdames et Messieurs, tout cela n’a pas d’sens !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s