Unis



Messagère
d’un mouvement jaune de colère,
elle alla à la rencontre de son semblable
habillé et bardé de noir.

Elle lui offrit, dans l’élan de son cœur,
une fleur symbole d’amour et de l’espoir
qui l’anime de voir
un monde où ils seront unis.

Lui, ému, laissa baissé
le bouclier de la réprimande.



(écrit à chaud – crédit photo : Barbara Viollet)


For the climate/Pour le climat


2 décembre 2018 – Pas un temps à mettre un militant dehors. Qu’il soit des neiges d’antan ou de la dernière averse !
Pourtant certaines et certains se mobilisent. Pour les soutenir, voici une petite impro musicale  qui les motivera peut-être davantage et leur apportera, je leur souhaite, un peu de sérénité dans leur détermination :

Le canal de l’amour


Pour faire suite à mon précédent article, « Le manque positif », j’ai l’élan de partager cette vidéo qu’une amie m’a recommandée.
C’est un hommage rendu à Michel Cazenave par Fabrice Midal.
J’y ai découvert, « par hasard » 😉 , des mots en forte résonance avec ce que je partageais dans mon article publié ce matin.

Devenir le canal de l’amour, s’abandonner à son mystère, au mystère de l’autre que nous ne connaîtrons jamais totalement, risquer la fusion, l’un en deux, tout en ayant conscience que nous sommes deux…s’abandonner, c’est-à-dire, se donner au bon…
Pouvons-nous alors atteindre, lorsque notre cœur nous donne cette certitude tant cherchée, celle de l’existence et de la présence de l’amour, un état proche de la plénitude ?
Dans ce cas le manque peut diminuer jusqu’à devenir positif…

L’amour est une énergie qui vibre dans la nature et dans tout l’univers.

Devenir ce canal qui la transmet…