Guère épais…l’espoir !


Voici le texte que j’ai lu le 2 octobre à l’occasion de la cérémonie de l’arbre de Paix dans le jardin de l’école de Sérilhac :

Résultat de recherche d'images pour "ginkgo biloba"

Telle cet arbre millénaire,
l’humanité a survécu et espère.
Cependant un grand danger la menace.
La nature de sa destruction déjà montre les traces.

Depuis quelques années,
une guerre sournoise contre l’humain
par le profit a été déclarée,
l’entraînant vers un fatal destin.

Autour de nous déjà nous voyons
les effets de la triste dégradation
des beautés que nous admirons.
Une dramatique perspective bouche notre horizon.

Les arbres se meurent.
Les oiseaux se font rares.
La terre sèche et craque de douleur.
Dans les près, quelques brins d’herbe épars…

Est-il vraiment trop tard ?

Qu’attendons-nous pour agir ensemble ?
Qu’attendons-nous pour vivre ensemble ?
Qu’attendons-nous pour sauver ensemble le bien commun
et renouer de la solidarité les liens ?

Nous avons tous besoin de paix.
Nous avons tous besoin d’espérer
en un monde meilleur
qui resèmera la joie en nos cœurs.

Nous avons tous besoin de croire
que tout est encore possible,
que le monde ne va pas vers le noir,
que la flèche fatale ratera sa cible.

Comme cet arbre millénaire
que nous avons planté dans notre jardin,
nous croyons que nous pourrons ensemble faire
revivre l’espoir de nouveaux lendemains.

 

#Neandertal, la revanche (suite)


Bonne nouvelle ! Un autre préhistorien a accepté de lire le manuscrit.
Je suis impatient de connaître les impressions de ces 3 paléoanthropologues…

 

 

gravure-neandertal-gorham

Photo d’une gravure sur une paroi de la grotte de Gorham à Gibraltar 02/07/2014 – Auteur AquilaGib (Stewart Finlayson, Gibraltar museum – Licence Creative Commons Attribution Alike 4,0 international

#Neandertal – Fin (provisoire)


Ça y est !
J’ai mis un point final à l’écriture, la relecture et la correction du manuscrit.
J’ai eu l’occasion d’en faire une première « promotion » durant la Fête de la préhistoire qui a eu lieu les 4 et 5 août 2018 à La Chapelle-aux-Saints.
En voici le texte :


« #Néandertal, la revanche »
Guy Raymondpierre

« Dans sa petite chambre d’étudiante, Barylène rabat lentement le couvercle de son ordinateur portable, la tête et le cœur ailleurs. Elle est profondément intriguée par le récit qu’elle vient de lire d’un traite. » Lire la suite