Réquista jolie fleur d’Aveyron…


Passent les brebis.
Elles vont à l’abattoir.
Les chalands aussi.
Ils passent sans nous voir.

T3
La fête de la brebis (20e édition) à Réquista est une grande fête populaire.
On y voit défiler des brebis et des groupes folkloriques dans les rues, on y boit, on y mange, on y danse et, accessoirement, on va voir « l’exposition » de livres accompagnés de leurs auteurs…

Et les voilà qui défilent, semblables au troupeau, devant nos tables décorées avec amour.
Ils passent et repassent..
Parfois, il me prend des envie d’imiter Jean Sablon !

Que faire ?
Les laissez passer sans leur adresser la parole ?
Certains s’enfuient quand on leur parle, surpris sans doute de découvrir l’être humain derrière l’étal.
Même mes marque-pages parfumés, bien qu’ils soient acceptés avec surprise, n’incitent pas à délier bourse…un passant se déclare « friand » de haïkus. Les miens n’ont pas dû lui plaire car il passe son chemin, lui aussi.
les temps sont durs pour les auteurs indépendants !

Êtes-vous au parfum… ?


DSC_0003 (1024x681) …des clématites !

« Des marque-pages parfumés !? »

Le pari de la surprise et de l’originalité a été gagné hier à Figeac où j’ai offert pour la première fois des marque-pages parfumDSC_0002 (1024x681)és réalisés la veille à la maison en « petit atelier artisanal » .

De petits carrés de papier buvard imbibés de parfum collés au dos des marque-pages réalisés par l’imprimeur local et voilà un « gadget » original pour attirer les chalands vers mon standFigeac 2Figeac1.

Collonges-la-grise (mine)


Nous avons « essuyé » une bien mauvaise météo la semaine dernière : vent violent qui a arraché des branches et fendu des arbres jeudi passé et pluie quasi discontinue vendredi. Devant cette météo plus que maussade, j’ai, dans un premier temps, renoncé à la fête. Je ne me voyais pas monter mon stand sous la pluie et risquer d’abîmer mes photos sous des trombes d’eau…
La fête tombait à l’eau !
Heureusement, comme l’augurait Caroline Moulène sur Facebook, créant une rime qui me consola le cœur,
le lendemain « il a fait beau ».
Je suis allé m’installer sur la petit place, près de la fontaine de Collonges.

T3

Le temps était mitigé mais il a fait sec toute la journée et le soleil était pleinement de retour l’après-midi.
Il y eut beaucoup de monde. Des touristes, des curieux mais peu de « chalands »…
Je n’ai donc rien vendu mais j’ai fait de belles rencontres, ai eu de chaleureux échanges, ai reçu de nombreuse félicitations pour mes photos et mes poésies et établi quelques contacts intéressants…
J’ai rencontré notamment Didier Didier qui m’a incité à participer à quelques salons du livre régionaux qu’il organise.
Me voilà donc lancé dans la promotion (voire la distribution) de mes œuvres ! 😉

Prochaine édition : Roca-Livres à Rocamadour (à confirmer).
Décidément, la région bouillonne de créatiVIEté !