Unis



Messagère
d’un mouvement jaune de colère,
elle alla à la rencontre de son semblable
habillé et bardé de noir.

Elle lui offrit, dans l’élan de son cœur,
une fleur symbole d’amour et de l’espoir
qui l’anime de voir
un monde où ils seront unis.

Lui, ému, laissa baissé
le bouclier de la réprimande.



(écrit à chaud – crédit photo : Barbara Viollet)


Le temps passe-t-il ?


Petite réflexion sur notre représentation du temps.

Nous avons, dans nos sociétés occidentales, l’image d’un temps linéaire : le temps à un début, une durée et une fin.
Ainsi en va de notre vie : Naissance—>Vie—>Décès

Mais est-ce une représentation « exacte » de la réalité ?

Prenons l’image du sablier.
sablier
Les grains de sable passent (t’as misé ?), ils s’écoulent par le goulot, à l’image du temps qui passe…

Lorsque l’on fait faire un tour (mouvement circulaire, « la roue tourne ») au sablier, la sphère supérieure (qui était la sphère inférieure l’instant d’avant) est pleine.

Question : les grains qui se trouvent dans la sphère supérieure sont-ils dans le passé ?
La sphère inférieure (qui représente le futur puisque c’est l’endroit où les grains vont arriver) est vide.

Lorsque tous les grains sont passés par le goulot (=moment présent), la sphère supérieure est vide.
Le passé du sable n’existe plus !
Les grains de sable sont passés du passé au futur.

A ce moment-là, on retourne le sablier, et tout recommence…
Question : est-ce que les grains qui étaient dans le futur (sphère inférieure) retournent vers leur passé (sphère supérieure)?

Cette « démonstration » me semble une nouvelle preuve qui pourrait nous amener à revoir notre représentation du temps : le temps n’est-il pas plutôt cyclique que linéaire ?

D’ailleurs, tous les « appareils » qui ont été inventés pour marquer le temps sont ronds (cadran solaire, horloges,…)

Présent, Futur, Passé


Petite pensée mathémaphylosophique :

« L’avenir du présent est le passé. »

Petite démonstration

Dans notre conception linéaire du temps, le temps passe. Il a un début et une fin.
Toute chose qui existe a un début et une fin. De l’univers à un éternuement…

Nous représentons souvent schématiquement la ligne du temps par une flèche horizontale continue qui débute à gauche par le point 0.

0———————————————————————————>
Notez que le zéro est égal à rien, au néant.
Qu’y-a-t-il donc avant le présent sinon rien ?

Donc, dans notre espace-temps (ou faut-il écrire matière-temps ?), tout événement a un début que nous appellerons D et une fin que nous appellerons F.

Lorsque nous commençons à lire la phrase ci-dessus, la lettre « l » est le début D et la lettre « é » du mot passé est la fin F.
Or lorsque nous prononçons la lettre « l », elle est au moment présent et la lettre « é », qui doit encore être prononcée se trouve dans le futur. Elle est à venir…
Mais que se passe-t-il lorsque nous avons fini de prononcer la phrase ?
Les lettre « l » et « é » sont toutes deux au passé !
sablier
Conclusions :

Le présent n’a pas d’avenir. L’avenir de l’avenir est le passé et l’avenir du présent est le passé.
Mais qu’est-ce que le passé ? Ce qui se trouve AVANT le présent ?
Or nous avons vu qu’il n’y a rien avant le présent.
Donc le passé n’existe pas !
Et donc ni l’avenir de l’avenir,
ni l’avenir du présent n’existe !
Logique non ?

Conclusion des conclusions

Il n’y a que le moment présent qui existe !

Eckhart Tolle sera content s’il lit ça ! 😀

J’attends vos commentaires avec impatience !