Pub ! Pub ! Pub !


Un nouveau rappel de pub pour promouvoir mes 3 recueils édités en 1 an 1/2.
C’est l’occasion de vous les représenter à nouveau :

aperçu couverture« Bonne Route » est une rétrospective des textes poétiques et des chansons écrits depuis l’adolescence jusque très récemment.
C’est un recueil rempli des émotions qui ont jalonnées ma vie. Prix 8 €

Couverture IA validée« Instants d’année » est un recueil de haïkus versifiés finement illustré par Aaron Van Lierde.
Des perceptions, des images de la nature mises en mots… Prix 9,50 €

couverture (835x1024)  « L’étrange parfum des clématites » enfin est mon « petit dernier », une nouvelle romantique et sensuelle, une histoire d’amour et un questionnement final sur les choix de vie. Prix 8 €

« Instants d’année » peut être mis dans toutes les mains. Les deux autres sont plutôt destinés à un public averti.

Pour vos cadeaux de fin d’année, offrez (vous) des livres d’un auteur indépendant (et auto-édité) !

Vous trouverez d’avantage d’info sur ma page BOUTIQUE

MERCI ÉGALEMENT DE VOUS ABONNER A MON SITE OU A MES PAGES FACEBOOK. LE NOMBRE ATTIRE LE NOMBRE. EN ROUTE POUR LES 300 !!!

 

 

 

Rocamadour, Back to the future


C’est la rentrée (littéraire) pour les auteurs régionaux aussi !

Il y a un an, à Rocamadour, je participai à mon tout premier salon du livre.
Je n’avais alors que 2 ouvrages à présenter : « Instants, d’année » et « Bonne route ».
« L’étrange parfum des clématites » n’était pas encore paru à l’époque. Je l’avais donc présenté en avant-première.

Un an après et de nombreux salons, « petits » et « grands », je me dois de faire un petit bilan.
Participer à ces salons requiert  beaucoup d’énergie en temps, déplacements, concentration et…patience !

Le moins que je puisse dire est que les ventes n’ont pas répondu à mes attentes !
Certes le téléchargement gratuit sur Amazon.fr à donné de bons résultats (plus de 500 téléchargements pour « L’étrange parfum des clématites ») mais les ventes que ce soit pour la version électronique ou par la version papier n’ont pas suivi.
Les ventes chez les libraires du coin n’ont pas donné grand chose non plus. Je suis en train d’en tirer des conclusions…
Il me faut cependant souligner l’accueil chaleureux qui a été fait à mon premier roman au Salon de Figeac et au Salon de Mazamet où j’ai été sélectionné par le jury pour le Prix du Roman 2016, ce qui n’est pas négligeable !

Mais assez parlé du passé, le futur m’attend !

Je présenterai dimanche prochain lors du salon mon nouveau projet en avant-première.
Le manuscrit est en cours d’écriture et avance bien.

Je dirai que ce que j’ai déjà laissé transparaître du contenu du livre suscite « un certain intérêt ».
Voir le projet de couverture : Essai canva moi Yug Essai canva moi Yug_Page_1

En ce qui concerne l'(auto-)édition, j’envisage de lancer d’abord une action en « crowdfunding », c’est-à-dire en financement participatif, afin de couvrir les premiers frais de promotion et d’impression. Ce qui, par la même occasion, mettra l’ouvrage en évidence sur le net.
A suivre !

Dimanche prochain, le 4 septembre, je serai donc présent avec environ 80 auteurs sur l’agréable site de « L’Hospitalet », à Rocamadour pour vous accueillir et dédicacer mes 3 ouvrages déjà parus : « Instants d’année », un recueil « impressionniste », « Bonne Route », les émotions de toute une vie et « L’étrange parfum des clématites », un coup de foudre « étrange »…

Pour plus d’info sur le salon, cliquer ici : Roca-Livre
Pour commander mes ouvrages, cliquer ici : Boutique

 

Les derniers haïkus…


…de l’année 2012 !

Le soleil "en train" de se coucher...

Le soleil « en train » de se coucher…

L’année s’achève. Je vais donc (bientôt) ranger mon panier dans lequel j’ai récolté les « instantanés littéraires » cueillis tout au long de cette année. Voici donc , probablement (on ne sait jamais avec
l’inspir-a(c)tion !), les 3 derniers qui figureront dans mon recueil (publication : au printemps 2013 ?). Bonne fin d’année !

Le ou  « les » soleils ?…

21 décembre 2012

Printemps en décembre.
L’air est doux. Plus rien ne tremble.
A quoi nous attendre ?

Exist-en-ciel

Nuage solitaire.
Perdu dans le val, il erre.
Que faire sur terre ?

Back in town (quelques jours passés à Bruxelles)

La ville est bien sale.
Le gris alentour s’étale.
La peur fait escale.