Scrabble Tales/Pioche ton conte…


Lorsqu’on loge dans un gîte où il n’y a pas la télé (et oui, ça existe encore !) ce qui n’est pas pour me déplaire, que les livres mis à la disposition ne vous emballent pas trop et que votre partenaire ne raffole pas de jeux de société, que fait-on ?

J’avais trouvé un jeu de Scrabble et je me suis mis à jouer en solitaire. Je tirai les lettres comme le prévoit le règlement (7 à chaque fois) et commençai une grille.
D’emblée je pris quelque liberté avec les règles et m’autorisai des mots qui n’étaient sans doute pas permis mais qui me parlaient pour une raison ou l’autre.
Je ne cherchais pas non plus à « faire des points »…

Il m’est apparu que les mots que je trouvais avaient un certain lien (souvent dans la même section de la grille).

A la fin du tirage, l’assemblage des mots étalés sur la grille me donna envie de les utiliser pour écrire une petite histoire…vous découvrirez ici : https://guyraymondpierre.com/ce-que-jai-ecrit/poemes/scrabble-talespioche-ton-conte/,  2 de ces contes que je vous convie à réécrire si le cœur vous en dit.

Cette idée me semble si amusante que j’ai eu envie de la partager.
Plus tard, j’organiserai des ateliers « Pioche ton conte ou Conte ton pioche » dans lesquels je développerai cette idée…

Voici les recommandations que je propose :

Respecter le principe de la pioche à 7 lettres (échanger une lettre est possible) et la régle du départ (sur l’étoile centrale).
J’ai pris le principe de respecter l’orthographe mais pourquoi pas utiliser un langage plus phonétique (si le conte est lu à haute voix l’orthographe a moins d’importance – s’il doit être publié par contre…)
Autorisez-vous une liberté quant au choix des mots (des mots courants, des anglicismes ne sont souvent pas permis au scrabble). Vous serez peut-être étonnés de trouver des mots en relation avec vos préoccupations du moment.
Ne cherchez pas à faire des points ! Ce que je vous propose est un jeu de lettres pas de chiffres !
Ne vous forcez pas à trouver les mots, ne forcez pas votre esprit. Il ne s’agit pas d’une compétition ! Laisser plutôt parler votre inspiration…
A la fin du jeu (essayez d’utiliser toutes les lettres), lister les mots trouvés en commençant à un endroit de la grille et en notant au fur et à mesure les mots qui voisinent sur la grille. Je les note dans le sens des aiguilles d’une montre, par exemple.
S’il vous restent des lettres, je vous propose, après une longue inspiration, de laisser venir un mot qui commence par chacune des lettres non utilisées…ce sera peut-être une indication d’une solution, d’un choix à suivre, une piste…une fois de plus, je vous invite à ne rien forcer !
Une fois les mots listés, utilisez-les pour raconter une petite histoire. n’essayez d’en faire quelque chose de logique. Au contraire, liez simplement les mots. Vous serez surpris du résultat obtenu : un conte surréaliste !
Vous pourrez ensuite le garder pour vous ou le partager en le lisant à haute voix…ou le publiez sur votre blog ou sur FaceBook !

Bonne pioche et bonne écriture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s